125 députés lancent un collectif pour accélérer la transition écologique

Le 16 octobre, 125 députés de tous les groupes politiques de l’Assemblée, à l’exception de la France insoumise, ont lancé le collectif « Accélérons la transition écologique et solidaire » Objectif : peser ensemble face à l’urgence environnementale et climatique. L’initiative émane de Mathieu Orphelin, député LREM, proche de l’ancien ministre de la Transition écologique. « Le départ de Nicolas Hulot a été un révélateur pour tous et fait écho aux alertes renouvelées des scientifiques. Il doit nous faire réagir et nous motiver à ce travail en commun, dans l’esprit initial du Grenelle de l’environnement ou de la loi pour la transition énergétique », indique la feuille de route du mouvement. Lequel rassemble des personnalités comme Guillaume Garot (PS), Cédric Villani (LREM), Sophie Auconie (UDI-Agir), Dominique Potier (PS)…
Parmi les thèmes choisis : agriculture et alimentation, biodiversité, sols, consommation et production durables, énergie, santé environnementale, etc.

Un bonus-malus pour lutter contre l’artificialisation des sols

Le collectif entend se réunir deux fois par mois pour « unir ses analyses et propositions sur les prochains projets de loi, y compris en déposant des amendements à l’identique.» Et ce dès les discussions sur le projet de budget 2019 où le groupe compte influer sur les nouvelles énergies, la biodiversité en introduisant des bonus-malus sur certains dispositifs pour lutter contre l’artificialisation des sols, ou encore la lutte contre le gaspillage alimentaire, en optimisant par exemple le crédit d’impôt dont les grandes surfaces bénéficient pour favoriser le don alimentaire des invendus.
Fin novembre, le mouvement a annoncé un évènement à l’Assemblée sur le financement de la transition écologique en Europe.