2016, une belle année pour le bioéthanol

 
Dans un marché des essences en pleine croissance, la filière bioéthanol a publié ses résultats annuels le 26 janvier. Un bilan particulièrement positif. Le SP95-E10 est en passe de devenir la première essence de France devant le SP95, avec une part de marché de 35,5 % en 2016. Ce carburant peut contenir jusqu’à 10 % en volume d’éthanol.
Le Superéthanol-E85, qui contient entre 65 % et 85 % en volume d’éthanol, affiche également une forte croissance. Près de 100 millions de litres ont été consommés en 2016, dans un réseau de distribution en développement, qui atteignait 871 stations fin 2016. Enfin, le carburant ED95 a fait son entrée sur le marché. Ce carburant contenant 95 % de bioéthanol, destiné aux bus et aux poids lourds, vient renforcer le déploiement des carburants de la filière.

Vigilance sur les politiques européennes

Une poursuite de cette croissance est attendue en 2017, particulièrement avec l’augmentation de 7 % à 7,5 % de l’objectif d’énergies renouvelables dans l’essence, votée par le Parlement fin 2016. Seule ombre au tableau : les orientations de la politique européenne présentées par la Commission européenne fin 2016, qui visent des objectifs ambitieux pour les biocarburants de second génération, au détriment de la première génération.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.