2021, l’année du rebond pour la FNSEA

Le 5 janvier, lors d’une visioconférence de présentation des vœux, Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, souhaite que 2021 soit celle de la relance de l’agriculture. Au programme, la réussite de la souveraineté alimentaire, des transitions, notamment écologique, et un renforcement du lien avec le consommateur.
Christiane Lambert espère que tous les agriculteurs puissent bénéficier du dispositif eco-scheme de la Politique agricole commune.
2021 sera-t-elle l’année du rebond ? La réponse est positive pour Christiane Lambert, présidente de la FNSEA. « Le plan de relance est opérationnel depuis début janvier. La PAC arrive avec des moyens supplémentaires. La relance globale de l’agriculture est lancée avec le PIA (plan d’investissements d’avenir) », débute-t-elle lors de la traditionnelle présentation des vœux à la presse, le 5 janvier. Doté de 57 milliards d’euros, le PIA3 s’inscrit dans le Grand plan d’investissement qui vise notamment à accélérer la transition écologique. Pour atteindre la souveraineté alimentaire, la dépendance aux importations doit être réduite. « La France est importatrice de plus de…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil