55 000 hectares sont artificialisés chaque année, selon un rapport de Terre de liens

5 Mha de terres pourraient changer de main au cours des dix prochaines années. C'est ce qu'avance Terre de Liens, dans un premier rapport sur l'état des terres agricoles en France, publié le 22 février à l'occasion du Salon de l'agriculture et à l'approche des élections présidentielles. Le mouvement veut « tirer la sonnette d'alarme » pour éviter que ces terres ne soient artificialisées ou inclues dans des projets d'agrandissement d'exploitations.
Terre de liens ; proposition de loi
« Le constat n'est pas très satisfaisant, les terres sont encore mal préservées et mal partagées », pose Tanguy Martin, chargé de plaidoyer chez Terre de liens, à l'occasion d'un point en amont de la publication, le 22 février, du premier rapport de l'organisation sur l'état des terres agricoles en France. Alors que, selon les chiffres avancés par le document, 55 000 hectares sont artificialisés chaque année, Terre de liens souhaite profiter de l'ouverture du Salon de l'agriculture, le 26 février, et des prochaines élections présidentielles, pour remettre cet enjeu sur le devant de la scène. «…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil