À la Pallice, les OS montent en gamme pour fidéliser les clients à l’export

Les coopératives et négoces livrant à la Pallice, déploient, avec la Sica Atlantique, une charte qualité pour adapter et calibrer les productions céréalières, dès le semis, et ainsi, répondre encore mieux aux attentes des clients meuniers à l’export.
Nom de code CAP, pour Collecte Atlantique Premium. Le projet, en gestation depuis près d’un an, vise à « implanter des variétés de céréales pour répondre précisément aux besoins qualitatifs, de plus en plus pointus et affirmés, de nos clients meuniers à l’export, explique Simon Amar, responsable développement et marketing de la Sica Atlantique. Au cœur de l’initiative, la plupart des coopératives et négoces de l’hinterland de la Pallice, qui pèsent la quasi-totalité des 2,9 Mt de céréales livrées chaque année, à 60 % composées de blé tendre ».

Reconquérir les parts de marché perdues

Pourquoi initier un tel programme ? « Pour reconquérir…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil