À Saint Malo, UPL prévoit de tripler ses capacités de production

L’entreprise Goëmar, du groupe UPL, va commencer en 2022 à étendre son usine de Saint Malo dédiée à la production de biostimulants et de solutions de biocontrôle à base d'algues. Les volumes produits devraient à terme presque tripler, avec notamment une unité réservée à une nouvelle génération de biostimulants qui a bénéficié du plan France Relance. Le point avec Guillaume Lefranc, directeur des Laboratoires Goëmar.
UPL
À Saint Malo, la production de biostimulants et de solutions de biocontrôle à base d’algues de l’usine Goëmar, du groupe UPL, connaît une belle dynamique. “Sur le dernier exercice, nous avons augmenté nos volumes de 30 %, souligne Guillaume Lefranc, directeur des Laboratoires Goëmar. La production a doublé en cinq ans et les prospectives sont encourageantes.” Les biostimulants ont le vent en poupe et UPL met tout en œuvre pour déployer les biosolutions au niveau mondial. Le groupe a lancé, en juin dernier, une unité commerciale dédiée à ces solutions alternatives : NPP, pour Natural plant protection.…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil