Activité record pour le port de la Rochelle

Le 19 juin, près de 300 personnes ont participé à la 2è bourse maritime agricole de la Rochelle-Pallice. L’occasion d’échanger, de discuter business, de revenir sur la campagne passée et de se projeter sur celle à venir.
Avec 5,1 Mt de céréales exportées entre le 1er juillet 2014 et le 30 juin 2015, le port de la Rochelle décroche un nouveau record : 1,3 Mt réceptionnées en plus en un an. « L’activité est confortée en blé meunier, vers l’Afrique du Nord et de l’Ouest, mais également en maïs, à destination de l’Europe et des pays tiers ainsi qu’en orge fourragère vers la Chine et l’Arabie Saoudite », explique Vincent Poudevigne, DG de la Sica Atlantique (photo de droite). La Sica enregistre des volumes de 3,2 Mt, contre 2,5 Mt l’an passé et Soufflet Négoce, 1,9 Mt soit 600000 t de plus en un an.

Autre record pour le port : l’approche ferroviaire qui atteint désormais 40 % du trafic. « Nous sommes dans un report modal net du camion vers le fret, pour toutes destinations, proches et moins proches, constate Jean-François Lepy, directeur négoce du groupe Soufflet (photo de gauche). C’est une bonne nouvelle, à condition d’être capable d’entretenir les voies capillaires. Ce défaut d’entretien pénalise la France pour développer ses marchés à l’export ». Un tour de table est prévu, mais pas encore programmé, entre l’Etat, les collectivités régionales et les OS pour trouver des financements. « L’Etat doit comprendre que des voies secondaires n’ont pas besoin d’avoir les mêmes exigences que des rails de TGV, souligne Vincent Poudevigne. Le coût d’entretien serait alors bien moindre ».

 

Parmi les projets évoqués, celui du groupe Soufflet, qui verra la construction, d’ici à 2017, de son futur silo « chef de baie » d’une capacité de 63000 t avec des équipements pour réduire les émissions de poussières. L’objectif de tous les partenaires est également d’accroitre les cadences et les capacités de réception.

En chiffres
– La Rochelle-Pallice a réceptionné ou expédié 5,1 Mt de marchandises agricoles dont 3,2 Mt via la Sica Atlantique et 1,9 Mt via Soufflet Négoce.
– Les marchandises agricoles représentent 60 % de l’activité du port de la Rochelle-la Pallice.
– Le port de la Rochelle occupe la 2è place à l’échelle nationale, derrière celui de Rouen (7,5 Mt) et devant Dunkerque (3,1 Mt).
– 40 % des volumes arrivent sur le port via le fret, contre 30 % l’an passé.
– 400000 t d’engrais réceptionnées dont 240000 t d’urée.
– 200000 t d’aliments pour animaux réceptionnés et manutentionnés, contre 158000 en 2013.
 

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *