Adjuvants, une fréquence d’usage toujours croissante

L’utilisation d’adjuvants extemporanés a encore augmenté lors de la dernière campagne. Mais l’Afa, l’association dédiée à ces spécialités, considère que la marge de progression reste encore conséquente. Elle poursuit ses travaux pour les faire connaître. 
Lors de la dernière campagne, les utilisations d’adjuvants extemporanés ont reculé, mais moins que celles de produits phytosanitaires. L’Association française pour les adjuvants, l’Afa, en conclut que le taux d’adjuvantation des bouillies continue d’augmenter. Et selon elle, la progression des hectares traités avec un adjuvant devrait encore gagner du terrain. Car ces spécialités présentent de nombreux atouts : qualité de la pulvérisation, réduction de l’impact des produits phytosanitaires conventionnels et…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil