Affaire Spanghero : Lur Berri (64) dans la tempête médiatique

La coopérative basque Lur Berri (64) se serait bien passée d’être sous les feux de la rampe ces derniers temps et se débat difficilement au milieu de la tourmente médiatique provoquée par le scandale de la viande de cheval lié à sa filiale Spanghero. Les consignes sont pour l’heure à l’absence de tout commentaire de la direction de la coopérative, dans l’attente des résultats des enquêtes, tant officielles qu’internes. Mais l’épuisement se ressent déjà du côté des salariés de la coopérative accusée de tous les maux (lire notre édito). Eux aussi s’interrogent sur les dessous de cette affaire. « On ne comprend pas ce qui se passe, alors que nous sommes tous conscients de travailler dans une entreprise où la qualité et la traçabilité ont toujours été mises en avant », confie un cadre de l’entreprise. Des courriers ont été envoyés à tous les salariés du groupe coopératif et des réunions sont organisées pour répondre aux nombreuses questions de chacun. Depuis le début de l’affaire, Lur Berri a par ailleurs fait appel à une agence de communication spécialisée dans la gestion de crise pour relayer les demandes des journalistes et les informations du groupe. L.C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *