Agora (60) se prépare à conserver le conseil

Dès le mois de juillet, Agora fera ses premiers pas sur la voie de la séparation de la vente et du conseil des produits phytosanitaires. Si l’objectif à terme est de conserver le conseil, en développant la palette d’offres, pas question pour l’heure d’arrêter la vente. Une digitalisation de la relation commerciale est engagée avec notamment, la mise en place d’une plateforme de e-commerce, à l’automne, en partenariat avec InVivo via son offre Aladin (cf autre actu dans cette lettre).

« Cette stratégie se veut évolutive, en fonction des attentes de nos adhérentes, confie Amandine Bannery, responsable marketing et communication de la coopérative. Première étape : proposer, via cette plateforme, les produits phytosanitaires. L’ambition étant, à moyen terme, de proposer l’ensemble de notre gamme d’appro. L’enjeu est de rendre les agriculteurs plus autonomes dans leurs actes d’achat. Nos conseillers vont quant à eux être formés pour devenir des experts dans différentes thématiques (agriculture de conservation, bio, production de Cive, fertilisation, couverts végétaux…) et ainsi, accompagner les agriculteurs dans la mise en place de nouveaux modèles de production. Un catalogue d’offres et de services, plus large, sera déployé pour encadrer cette nouvelle politique d’accompagnement. Repenser l’organisation de la distribution des produits nous semble incontournable pour apporter des services de proximité et proposer davantage de réactivité aux adhérents. »

Autres articles du fil

Biofongicides, Green Impulse lève 5 millions d’euros

23 septembre 2022
La startup Green Impulse, membre de la French Tech Agri20, annonce dans un communiqué daté du 22 septembre 2022 avoir clôturé une levée de fonds de cinq millions d’euros auprès du Fonds Ecotechnologies 2, géré pour le compte de l’Etat par Bpifrance. La société, créée en 2019 à...