Agrécomel vise la réduction de 60 % des usages de pesticides sur melon

Le secteur du melon est fortement challengé sur la question des produits phytosanitaires, avec une demande forte de « zéro résidu ». Si les acteurs de la filière se sont emparés de ces enjeux depuis plusieurs années, les démarches sont surtout initiées en silos. « Il manquait une mutualisation des initiatives, résume Marie Torres, responsable de cette filière au Centre technique interprofessionnel des fruits et légumes (CTIFL). C'est tout le sens du projet Agrécomel, lancé début 2019 et financé en partie suite à un appel à projets Dephy Expé. »

Combiner des solutions déjà identifiées

Prophylaxie, rotation, variétés, utilisation de…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous