Agrial vise 10 % de lait bio en 2025

Passer de 3,5 à 10 % de lait bio collecté à l’horizon 2025. Agrial a affiché ses ambitions, le 24 janvier à Nozay (44), lors de l’assemblée générale de la section lait biologique. Pour atteindre ce seuil, le groupe a décidé de renforcer son soutien aux éleveurs en conversion.

Aides économiques et techniques

Ainsi, à compter du 1er avril 2019, la prime de conversion passe de 30 à 40 €/1000 litres sur une période de transition maximum de 24 mois. Les producteurs bénéficieront également d’une garantie minimum de prix de 450€/1 000 litres pendant les douze premiers mois de livraison. En 2018, le prix s’est établi à 470 €.

Parmi les accompagnements techniques, sont prévus :

  • la réalisation d’une étude gratuite pour la conversion ;
  • l’accès, gratuit également pendant deux ans, à un outil de gestion technico-économique dédié, Lactorial ;
  • des conseils concernant les productions végétales, la nutrition animale, les bâtiments ainsi qu’une aide sur les démarches administratives spécifiques au bio (aides régionales, État, PAC…).

Un marché porteur

En 2018, la coopérative a collecté 83 millions de litres de lait de vache bio (+21 millions par rapport à 2017), auprès de 275 adhérents. L’objectif est de passer à 120 millions de litres en 2020 et 140 millions en 2022, soit entre 80 et 100 élevages supplémentaires. Côté marché, les voyants sont au vert avec un secteur de l’ultra-frais bio en hausse de 18 % en 2017 et de 15 % en 2018, soit 5 % du volume global de l’ultra-frais.