Agriculture bio : un appel du pied aux Agences de l'eau

Le bio doit monter en puissance dans le périmètre d’action des Agences de l’Eau. C’est en tout cas la conviction de la Fédération nationale de l’agriculture biologique (Fnab). Dans un communiqué du 16 juillet, la structure rappelle que l’agriculture bio, « notamment parce qu’il proscrit l’utilisation d’engrais minéraux et de produits phytosanitaires de synthèse, répond à un grand nombre des enjeux prioritaires des Agences de l’Eau. »
La Fnab en profite pour émettre trois recommandations officielles pour inscrire le bio au cœur des onzièmes programmes d’intervention des Agences de l’Eau :

  • Soutenir les collectivités locales qui souhaitent développer l’agriculture bio. Un axe de travail qui passe par la réalisation préalable de diagnostics territoriaux en phase de lancement de nouvelles démarches, un pilotage assumé et affiché des projets bio par les collectivités locales, ou encore une gouvernance de ces projets en y intégrant la présence d’agriculteurs bio.
  • Appuyer la structuration de filières bio durables et équitables. En cela, la Fnab suggère aux Agences de l’eau de soutenir en priorité « les projets d’entreprises durables et équitables, rémunérateurs pour les producteurs. »
  • Prioriser le financement public en faveur des systèmes agricoles durables. En clair, la Fnab propose de prioriser la bio par rapport aux autres dispositifs de changement de pratiques.
close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.