Agrihub lance un projet « d’excellence supply chain »

Suppression des 3 R, augmentation de la RPD, séparation de la vente et du conseil… L’actualité autour des produits phytosanitaires s’accélère, bouscule les métiers liés à la vente de ces spécialités. Consciente de cette évolution, la centrale d’achat AGRIHUB se prépare au changement en lançant son projet d’excellence supply chain. Son directeur général, Bruno Costes nous en dit plus.

« Nous sommes aujourd’hui des acheteurs de produits phytosanitaires pour le compte de nos adhérents. Demain, nous serons des fournisseurs de services. Notre métier va changer. Nous en sommes pleinement conscients. Pour s’y préparer, nous lançons, dans les prochaines semaines, un vaste projet d’ « excellence supply chain ». L’idée : améliorer la performance globale de notre système pour répondre, et anticiper, les attentes grandissantes de nos adhérents, en aval, et ceci en cohérence avec nos fournisseurs, en amont. Tous nous demandent d’être plus efficients, d’optimiser la logistique pour réduire les coûts, de parfaire les prévisionnels pour éviter les ruptures, de développer des services… À nous d’être créatifs… et pro-actifs. Une évolution qui renforce notre rôle central, au cœur du monde de l’appro.

Inventer un nouveau métier
Avec la suppression des 3R dès le 1er janvier 2019, les négociations autour du prix des phytos vont disparaitre. Tout est à repenser. Nous devons nous muscler pour affronter un avenir encore incertain. Nos partenaires sont inquiets : à nous de les rassurer et de leur apporter les outils, les solutions pour, demain, rester performants. Nos fournisseurs ne sont actuellement pas très à l’aise pour évoquer le sujet des 3R.
Nous avons peu de retour. Les contrats qui seront signés au printemps, pour les produits d’automne, sont pourtant en préparation. Pas question pour eux de se louper sur le niveau du prix unique. C’est du « one shot » : si le prix est hors marché, pas de vente ! Jusqu’à présent, ces négociations autour du prix étaient centrales dans notre métier. À nous d’inventer de nouvelles relations commerciales en proposant de nouvelles prestations de services. En parallèle, fournisseurs et distributeurs planchent sur une nouvelle politique commerciale avec des contraintes supplémentaires (3R, augmentation de la RPD, séparation du conseil et de la vente) dont l’impact est bien difficile à mesurer. Nous devons travailler ensemble pour mettre au point les solutions les plus pertinentes pour toute la filière. »

Réorganisation de l’organigramme
Pour aborder ce virage, Agrihub a revu son organisation interne. Guillaume Souyris, le responsable achat phytos de la centrale, devient le pilote du projet « excellence supply chain ». Il est remplacé par Jean-Baptiste Regnard, précédemment chez Bioline Agrosciences, au poste de marketing manager Biosolutions.

Autres articles du fil

Un nouveau directeur à la tête de Perriol-Jeudy

23 septembre 2021
Bruno Piquandet a pris la tête du négoce de pommes de terre Perriol-Jeudy le 1er juillet. Créée en 2017, par la fusion de l’activité plants de pommes de terre de Jeudy SAS et de Perriol SAS, cette structure fournit les professionnels et les amateurs en plants de pommes de terre et bulbes...