Agrivoltaïsme, les enjeux d’un dossier devenu politique en moins d’un an

Pratiquement absent des débats politiques il y a encore quelques mois, l'agrivoltaïsme est aujourd'hui un sujet débattu dans les deux hémicycles. Alors que le Gouvernement tarde à lui donner une place précise dans sa politique énergétique, le secteur agricole s'impatiente. Sa crainte : voir la production d'énergie passer devant la vocation nourricière de l'agriculture.
agrivoltaïsme ; France France agrivoltaïsme
En décembre 2021, les sénateurs adoptaient une résolution sur l'agrivoltaïsme. Un premier pas en politique pour ce secteur qui n'avait alors quasiment jamais été évoqué dans les hémicycles. Moins d'un an plus tard, il est au cœur de deux textes : le projet de loi dite d'accélération des énergies renouvelables (parfois abrégée « loi ENR »), bientôt étudié par l'Assemblée nationale, et la proposition de loi en faveur d’un développement raisonné de l’agrivoltaïsme, récemment rédigée puis adoptée par le Sénat. La tendance serait à l'intégration du second texte dans le premier. La commission développement…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil