Agroforesterie, des avancées mais des impacts encore trop faibles sur le terrain

Un rapport, commandé par le ministère de l'Agriculture et diffusé le 31 août, évalue les effets et la pertinence du plan de développement de l'agroforesterie, entre 2015 et 2020. S'il a permis la montée en compétence des acteurs de la filière, et amélioré sa visibilité, les auteurs recommandent la mise en œuvre d'un second plan, pour avoir « des impacts perceptibles sur le terrain ».
agroforesterie
« Le plan a contribué à la structuration des acteurs et organisé une gouvernance nationale, même si le paysage actuel n'est pas celui imaginé en 2015. » C'est l'une des conclusions de l'évaluation du plan de développement de l'agroforesterie, mis en œuvre entre 2015 et 2020. Commandé par le ministère de l'Agriculture, ce rapport a été diffusé le 31 août. Des éléments positifs sont soulignés, comme la visibilité apportée à l'agroforesterie, l'intérêt croissant des agriculteurs, la montée en puissance et compétence des structures agissant pour l'agroforesterie. « Fin 2019, 75 % des actions avançaient selon le rythme…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil