Algues vertes, l’Etat sommé par la justice d’agir sous quatre mois 

Dans un jugement rendu le 4 juin, le tribunal administratif de Rennes adresse à l’État une injonction pour prendre des mesures complémentaires, afin de lutter plus efficacement contre les algues vertes en Bretagne. Le préfet de la Région dispose d'un délai de quatre mois pour étoffer son Programme d'actions régional en la matière.
algues vertes ; nitrates
Alors qu'un rapport sénatorial vient de paraître, recommandant l'amélioration du Plan de lutte contre les algues vertes, Plav, un jugement du tribunal administratif de Rennes, daté du 4 juin 2021, enjoint le préfet de Bretagne de mettre en place des « mesures réglementaires contraignantes supplémentaires » pour renforcer son Programme d'action régional, PAR, dans un délai de quatre mois. Objectif :« pallier l’insuffisance constatée du programme » sur « la maîtrise de la fertilisation azotée et la gestion adaptée des terres…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil