Algues vertes, un sénateur appelle à rééquilibrer les crédits de la Pac en faveur des plans de lutte

Dix mois après avoir publié son rapport d'évaluation des plans de lutte contre les algues vertes, le sénateur Bernard Delcros a présenté, le 14 février, ses conclusions sur le suivi de la mise en œuvre des recommandations qu'il avait formulées. Si des avancées sont notées, la dynamique et les moyens sont encore jugés insuffisants pour lutter efficacement contre les marées vertes.
algues vertes
Malgré des avancées réelles, « il est indispensable de passer à la vitesse supérieure ». C'est en substance l'analyse de Bernard Delcros, dix mois après la diffusion de son rapport sur le Plan de lutte contre les algues vertes (Plav). Le sénateur s'exprimait, le 14 février, devant la Commission des finances dont il est le vice-président, pour présenter le rapport sur le suivi des 23 recommandations qu'il avait formulées. Douze d'entre elles n'ont pas encore été mises en œuvre, sept le sont actuellement et quatre le sont de manière partielle.

Des moyens et dispositifs supplémentaires…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil