Alimentation animale, baisse « historique » des volumes produits en France sur 2022 selon le Snia

Avec 5,7 % de production en moins entre le premier semestre 2021 et le premier semestre 2022, le secteur de l'alimentation animale a présenté des chiffres préoccupants, lors de la conférence de rentrée sur Syndicat national des industriels de la nutrition animale, Snia. Pour autant, le secteur veut croire en l'avenir des élevages français, à condition d'activer les bons leviers.
Snia
Stéphane Radet (directeur), Patrick Pageard (trésorier), François Cholat (président), Ludovic Michel (vice-président), lors du point presse du Snia, le 31 août.

Le contexte agricole morose n'épargne pas le secteur de l'alimentation animale. Les responsables du Syndicat national des industriels de la nutrition animale, Snia, l'ont souligné lors d'un point presse organisé le 31 août. Les causes s'additionnent : le Covid, le conflit en Ukraine et ses impacts sur les marchés des matières premières et de l'énergie, et enfin l'influenza aviaire. L'indicateur qui traduit le coût des matières premières utilisées par la filière a ainsi bondi de 80 % depuis janvier 2020. « Or, ces matières premières représentent 85 % du coût d'un aliment fini », pose le président du…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil