Alimentation animale : production stable en mai

En mai 2018, la production d’aliments composés est restée stable par rapport au mois de mai de l’année précédente. Le Snia et Coop de France nutrition animale note, dans leur conjoncture du mois de juillet, que le secteur bovins (- 3,1 %) reste affaibli par la baisse de la demande en bovins viande (- 4,1 %). Les aliments porcins sont en baisse de 1,5 %, impactés par le recul en aliments porcelets (- 2,2%) et en aliments engraissement (- 1,7%). Les aliments volailles progressent dans leur ensemble de 3,9 %, principalement grâce aux aliments palmipèdes (+ 37,1%) contrebalançant les diminutions en aliments poulets (- 0,4%) et dindes (- 4,3%). On enregistre par ailleurs une hausse de 3,3 % en aliments gibiers.
Sur les 5 premiers mois de l’année 2018, l’activité globale reste en progression de 1,3 %, grâce au secteur de la volaille qui progresse de 4,7 %. Les secteurs bovins et porcs restent stables. En aliments lapins, le recul atteint 6,9 % avec près de 123 000 tonnes fabriquées.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil