Aliments composés : vers une « possible » augmentation des importations de soja et de céréales

« Il est possible que l’UE doive augmenter les importations de soja et autres céréales fourragères pour maintenir son cheptel au cours de la campagne », a déclaré le 26 juillet Nick Major, président de la Fefac, qui représente les fabricants européens d’aliments composés et de prémélanges. Cette annonce fait suite à la déclaration conjointe des États-Unis et de l’UE sur le renforcement des relations commerciales, en particulier l’intensification des échanges de soja et l’harmonisation des normes. Se félicitant de cette annonce, qualifiée de « pragmatique » et de « bénéfique », le président en a profité pour commenter l’arrêt de la Cour européenne de justice publiée la veille sur la mutagenèse. Il a alerté sur des « conséquences imprévues » qui pourraient « bloquer l’accès aux importations américaines de soja et autres céréales fourragères, et compromettre l’objectif du plan protéine de l’UE, qui vise à réduire son déficit ».

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil

EMC2 valorise son capital social

9 décembre 2022
EMC2 a tenu son assemblée générale le 9 décembre. La coopérative a révélé le bilan de la campagne 2021/2022, en forte croissance. Le chiffre d'affaires consolidé du groupe atteint 685 M€, en hausse de 23 %. Le chiffre d'affaires appro, en hausse de 37 %, est à 126 M€, dont 32,4 M€...