APCA : Bruno Le Maire invite à « jouer collectif »

« Le succès de la contractualisation dépend de la rapidité de sa mise en œuvre » a déclaré Guy Vasseur, président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture, lors de la session du 23 juin, à Paris. Propos que n’a pas démenti Bruno Le Maire, ministre de l’Agriculture. « Nous avons un temps d’avance sur nos partenaires européens avec le modèle de contrats écrits, avec un prix, un volume et une durée », a-t-il indiqué. Autres éléments d’un « nouveau modèle agricole européen » : l’amélioration de la transparence avec des observatoires et le renforcement du rôle des interprofessions, quitte à revoir au passage le droit à la concurrence. Le ministre, fort d’un contact concluant avec son homologue allemand, qui devrait lui permettre de mettre sur la table une approche commune sur la future Pac à l’automne prochain, prône un « jeu collectif », autant en France qu’en Europe.
L’APCA a plaidé pour un maintien du budget alloué aux chambres, dans le cadre d’un ajustement entre régions riches et celles plus démunies. Réponse rassurante du ministre concernant les restrictions budgétaires demandées à tous les ministères : « il n’y aura pas de coupe claire, mais un effort de réduction rigoureux, durable et équilibré ». C.D.

Photo : Bruno Le Maire devant les chambres d’agriculture s’est voulu rassurant sur le budget : « il n’y aura pas de coupe claire… ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *