Arnaud Gandon, Vivescia : « Inciter le plus d’adhérents possibles à s’engager dans une démarche bas-carbone »

Au Salon de l'agriculture, Vivescia a confirmé son engagement dans le label bas carbone pour les grandes cultures. La coopérative espère aiguiller un maximum d'adhérents dans cette voie et travaille aussi sur des primes « filière », abondées par l'aval.
bas-carbone
Savine Oustrain, directrice recherche et innovation, et Arnaud Gandon, chef de projet bas-carbone chez Vivescia, ici à gauche de la photo, lors du SIA 2022.
Le 28 février, au Salon de l'agriculture, Vivescia rappelait son engagement dans les démarches bas-carbone. Arnaud Gandon, chef de projet au sein de la coopérative, a insisté : « Nos conseillers ont pour mission d'inciter le plus d'adhérents possible à s'engager, dès le mois d'avril. Notre partenariat avec MyEasyFarm nous permet de leur proposer un outil simple, pour rendre ce sujet abordable. » La start-up basée à…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil