Caudectomie, « mutualiser les expériences »

Selon un audit de la Commission européenne, la France accuserait un gros retard dans la mise en place de la législation européenne sur l'interdiction de la coupe systématique des queues de cochons. De nombreux programmes et expérimentations sont néanmoins développés pour accompagner ces évolutions de pratiques. Explications avec Valérie Courboulay, ingénieure d'étude à l'Ifip.
Depuis 2013, des dispositions européennes interdisant la coupe systématique des queues des cochons sont en vigueur en France. En juin 2019, la Commission européenne a mené un audit pour évaluer la mise en œuvre de cette réglementation au sein de la filière porcine française. Ce dernier révélerait « un besoin urgent d’amélioration des conditions d’élevage dans le secteur porcin ». Selon l'instance, « seules quelques actions tangibles ont été prises pour améliorer la conformité [des élevages] avec les dispositions de la Directive, réduire les morsures de queues et éviter la coupe des queues, toujours pratiquée en routine dans le pays ».…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil