Arterris réorganise son pôle agroalimentaire

Composé de trois activités, le pôle agroalimentaire s’adapte aux évolutions des consommateurs et à certaines contraintes du marché. Pour asseoir cette évolution, le groupe a nommé Ricard Riu pour piloter l’ensemble des activités.
Ricard, riu, arterris
Arterris souhaite donner une nouvelle dynamique à son pôle agroalimentaire. Une volonté qui commence par la nomination de Ricard Riu en tant que directeur des trois activités composant le pôle : la transformation végétale, les produits élaborés et les produits carnés. Ricard Riu pilotait jusque-là les deux premières, la troisième étant chapeautée par Patrice Retif.

Meunerie : se tourner vers les boulangeries artisanales

Le pôle « transformation végétale » pèse près de 40 M€ de chiffre d’affaires. Pour renforcer sa position de leader sur le segment des farines, Arterris et les Moulins Pyrénéens mènent une réflexion commune…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil