Arterris vise entre 8 000 et 10 000 tonnes de blés CRC d’ici à trois ans

Premier producteur de blé dur en France, Arterris souhaite développer sa filière CRC (Culture raisonnée contrôlée) et bio. Son objectif : passer de 5 000 à près de 10 000 tonnes d’ici à trois ans. Pour cela, elle va s’appuyer sur sa filiale meunière les Moulins pyrénéens.
Lancée en 2012, la filiale de blé CRC et biologique est, chez Arterris, en plein déploiement. Après le lancement de la baguette Minutie, produite à partir d’une farine 100% blé dur conduit en culture raisonnée, la coopérative a, en janvier 2020, racheté la société l’Épi Salvagnacois, spécialiste de la collecte de céréales dans les filières de qualité, avant d’obtenir, en février, l’agrément pour fabriquer de la farine…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil