Assouplir l’organisation de toutes les AG d’ici à fin décembre

En plein confinement, le Gouvernement avait adopté des mesures d’assouplissement pour la tenue des assemblées générales prévues avant le 31 juillet. La Coopération Agricole demande à ce que ces mesures soient prorogées jusqu'à fin décembre. Aujourd’hui encore, organiser une telle manifestation, en présence de tous les adhérents, reste compliqué.
Le 25 mars, le Gouvernement adoptait des ordonnances pour assouplir les modalités d’organisation des assemblées générales (AG) prévues avant le 31 juillet 2020. Visioconférence, téléconférence, consultation écrite... différentes mesures étaient autorisées. « À ce jour, nous constatons que de nombreuses AG ont été décalées, grâce à l’ordonnance 2020-318, mais il faut désormais les faire, souligne Marine Nossereau, directrice des affaires juridiques et fiscales à la Coopération Agricole. Contrairement à ce qui était communément pensé au début de la crise sanitaire, les AG qui auront lieu à partir de septembre seront encore perturbées par l’épidémie.

Gestes barrières, salles trop…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil