Auvergne-Rhône-Alpes : l'Anses, l'Inra et VetAgro Sup lancent un réseau de recherche pour le bien-être animal

Favoriser l’interdisciplinarité pour mieux « appréhender les grands défis en matière de recherche en santé animale, santé publique et évaluation des risques. » C’est ainsi que l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) et VetAgro Sup, justifient leur décision de lancer conjointement Saara, le premier réseau régional de recherche pour la santé et le bien-être animal en Auvergne-Rhône-Alpes.

Onze unités de recherche

Les trois structures expliquent, sans un communiqué du 23 octobre, que l’objectif est, d’une part, d’accroître la visibilité des recherches menées sur ces questions dans la région et, d’autre part, de développer l’appui aux politiques publiques et aux acteurs de santé.
Pour structurer le réseau, onze unités de recherche, issues des trois partenaires, ont été identifiées. Celles-ci sont centrées des sujets divers et variés, tels que certaines catégories d’animaux (herbivores, rongeurs sauvages, ruminants), la gestion des risques sanitaires, l’antibiorésistance ou l’étude des maladies animales. Deux pôles d’expertise complètent cet ensemble de dispositifs : l’expertise vétérinaire des animaux sauvages et la Chaire bien-être animal.

Autres articles du fil