Avec Jacquet-Brossard, Limagrain vise l’international

En juin dernier, Limagrain s’offrait les marbrés de Papy Brossard. « Avec Jacquet, l’autre marque de boulangerie-pâtisserie du groupe, nous souhaitons devenir le leader sur le marché au plan international », explique Daniel Chéron, directeur général de Limagrain. L’objectif est de doubler le chiffre d’affaires de cette activité d’ici à cinq ans. Aujourd’hui, Jacquet-Brossard pèse 252 M€ dans les comptes consolidés du groupe qui s’établissent à 1,5 milliard d’euros (au 30 juin 2011). « Cette activité est le troisième pilier du groupe, derrière les semences de grandes cultures (595 M€) et les semences potagères et produits de jardin (592 M€) », précise-t-il. A.G.

La volonté du groupe est de développer ce 3è pilier et de jouer à l’échelle mondiale. Après la France et la Belgique, les pays visés sont le Benelux, la Grande-Bretagne, l’Espagne, l’Italie avant de mettre le cap sur le Brésil et les Etats-Unis.
Ensemble, Jacquet et Brossard deviennent le troisième acteur du secteur, devant LU (Kraft), mais loin derrière les deux leaders, Harry’s et Brioche Pasquier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *