Avec Lead 2020, Lorca affiche ses ambitions pour trois ans

Après plusieurs campagnes tendues pour les trésoreries des exploitations de LORCA, la coopérative lorraine retrouve des couleurs, avec un chiffre d’affaires qui repart à la hausse pour atteindre 204 M€ (+7 %). En particulier dû à la bonne santé de son négoce Solagri, dont le résultat est passé de – 0,8 M€ à + 0,1 M€ sur l’exercice. L’occasion de se projeter : Lorca a présenté, lors de son assemblée générale le 5 décembre, sa feuille de route pour les trois prochaines années : Lead 2020, pour Lorraine, Entreprendre, Agilité et Digital. Le groupe coopératif compte poursuivre sa diversification, tout en maintenant ses investissements pour l’amont agricole.

Innovation et digital pour le pôle agricole
Premier levier à activer, celui de l’innovation. « Nous allons moderniser notre parc expérimental, qui compte 5 000 micro-parcelles, accélérer les projets : agriculture de conservation, biocontrôle, techniques culturales, etc », explique Alexandre Raguet, le directeur général. Une enveloppe de 500 000 euros est mobilisée.
La coopérative expérimente aussi depuis un an le traitement thermique des semences pour se préparer à la disparition des fongicides en traitement de semences. « Nous avons obtenu la licence d’exploitation de cette technique et chiffrons actuellement l’investissement nécessaire pour adapter l’usine de notre filiale Epidor. L’objectif est de commercialiser les premières semences traitées thermiquement pour les semis d’automne », indique Alexandre Raguet. En matière de digital, la coopérative va lancer pour 2019 une plateforme de vente en ligne d’intrants pour ses adhérents.

Grand public : magasins de terroirs et plateformes pour la jardinerie
Fort du succès de son magasin du terroir inauguré au printemps 2018, le groupe Lorca compte poursuivre dans cette voie de diversification en renforçant son ancrage territorial. Six magasins similaires ouvriront leurs portes d’ici à 2020, dont trois en 2019. Une boutique bio devrait aussi être lancée en Alsace. « Ces magasins complètent bien la saisonnalité de nos jardineries et offrent un débouché supplémentaire aux produis de nos adhérents », argumente Alexandre Raguet. Côté jardinerie justement, le secteur connait une forte croissance. Lorca prévoit donc d’agrandir et moderniser sa plateforme de stockage qui s’étend actuellement sur 9000 m2.

Les chiffres de l’exercice 2017/2018
– CA Coop : 204 M€ (+ 7%)
– CA groupe : 285 M€
– Collecte : 563 000 tonnes

Autres articles du fil

Un nouveau directeur à la tête de Perriol-Jeudy

23 septembre 2021
Bruno Piquandet a pris la tête du négoce de pommes de terre Perriol-Jeudy le 1er juillet. Créée en 2017, par la fusion de l’activité plants de pommes de terre de Jeudy SAS et de Perriol SAS, cette structure fournit les professionnels et les amateurs en plants de pommes de terre et bulbes...