Avec Mémé Germaine, les Ets Pohu jouent la carte de l’agriculture positive

Le 23 novembre, les Ets Pohu ont réuni agriculteurs et étudiants de BTS pour échanger autour d’un thème d’actualité : l’adaptation des pratiques agricoles aux attentes des consommateurs. Un partage d’idées constructif où chaque maillon de la chaîne - agriculteur, industriel, grande distribution et consommateur – a pu s’exprimer.
« L’agriculture a un avenir, nos clients doivent en être convaincus », résume Alexandre Pohu, dirigeant du négoce éponyme, implanté dans le Maine-et-Loire. Le 23 novembre, les Ets Pohu avaient invité leurs clients et une classe de BTS, soit une centaine de personnes, pour échanger autour d’une question : « comment l’agriculture doit-elle s’adapter pour répondre aux attentes des consommateurs », poursuit-il.…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil

Le Snia identifie deux priorités pour la présidence française de l’UE

21 janvier 2022
Le secteur de la nutrition animale a identifié deux dossiers essentiels pour lesquels une stratégie et une harmonisation européenne est indispensable : la lutte contre la déforestation importée et la révision de la règlementation additifs en alimentation animale. Pour le premier, un projet...