Avenir des Parcs naturels régionaux : le Cese émet 18 recommandations

Le Conseil économique social et environnemental (Cese) a présenté le 9 octobre ses préconisations pour permettre aux parcs naturels régionaux (PNR) d’assurer encore mieux leurs missions de développement des territoires et de sauvegarde de la biodiversité.
Le rapport regroupe 18 préconisations en quatre axes :

  • Renforcer les complémentarités avec d’autres structures intercommunales. Et ce afin de mieux répondre à la loi Notre de 2015 qui renforce les compétences des intercommunalités, et à la loi pour la reconquête de la biodiversité de 2016 qui ajoute des missions aux PNR. Un des objectifs est d’éviter les doublons. Des parcs ont déjà pris des initiatives, notamment dans le recrutement.
  • Développer et simplifier les partenariats financiers : les experts estiment que les départements pourraient contribuer plus fortement au financement des parcs notamment par la taxe d’aménagement perçue au titre de la protection du patrimoine remarquable.
  • Conforter la participation de la société civile et de la population
  • Simplifier, consolider l’évaluation, maintenir les exigences dans les sélections des futurs PNR : le rapport préconise d’ajouter des indicateurs d’évaluation des taux d’emploi et de chômage, et d’harmoniser les indicateurs dans les PNR.

Un rôle majeur sur la préservation du foncier

Les travaux ont également mis en avant les apports importants des parcs en matière de politique de protection de l’environnement, d’aménagement du territoire, de développement économique et social, et d’éducation. Une meilleure gestion du foncier avec un taux d’artificialisation des sols de 4,5 % contre 7 % en moyenne au niveau national, la diversification et la valorisation de l’agriculture, la promotion des circuits courts, la gestion durable de la forêt et la création de filière bois, etc. Créés en 1967, 53 parcs existent en 2018 qui regroupent 86 communes en moyenne. Une vingtaine de projet de création sont à l’étude.
Alain Ferretti, rapporteur, présente l’avis du Cese lors du congrès des parcs à Clermont Ferrand les 10 et 11 octobre.