Axiane Meunerie va fermer deux de ses dix moulins

La filiale d’Axéréal, Axiane Meunerie, a annoncé le 8 octobre, une réorganisation de son activité avec, à la clé, la fermeture de deux de ses dix moulins français pour concentrer sa production sur les autres sites. Les moulins concernés sont ceux de Chartres (28) et de Saint-Maurice-sous-les-Côtes (55). Une réorganisation nécessaire selon la direction dans un contexte de baisse du marché. « Axiane Meunerie reste déficitaire et a mis en place une réflexion stratégique pour retrouver, d’ici à cinq ans, le chemin de la rentabilité », explique David Hubert, le directeur d’Axiane Meunerie. Ce projet de redressement va donc s’articuler autour de deux axes majeurs : un repositionnement des opérations de production et de logistique ainsi qu’un redéploiement de la performance commerciale. Si avec ce plan, le groupe compte sur une baisse des frais de structure, il ne cache pas non plus que l’une des conséquences sera aussi la suppression de 47 postes sur l’Eure-et-Loir.

Autres articles du fil

Le Snia identifie deux priorités pour la présidence française de l’UE

21 janvier 2022
Le secteur de la nutrition animale a identifié deux dossiers essentiels pour lesquels une stratégie et une harmonisation européenne est indispensable : la lutte contre la déforestation importée et la révision de la règlementation additifs en alimentation animale. Pour le premier, un projet...