Bas carbone, Rize réunit une Chambre, des coopératives et des négoces pour un premier projet en grandes cultures

Deux mois après la publication de la méthodologie grandes cultures pour le label bas carbone, un premier projet a été déposé. Regroupant cent agriculteurs, il est porté par la jeune entreprise Rize, en association avec sept partenaires, dont deux coopératives, deux négoces et la Chambre d'agriculture de la Marne.
bas carbone
Aider les agriculteurs dans leur transition agroécologique, notamment en simplifiant leur accès au label bas carbone, c'est l'objectif affiché par la start-up Rize. Cette dernière a frappé un grand coup en annonçant, le 3 novembre, avoir déposé, en septembre, le premier projet label bas carbone, en grandes cultures, peu de temps après la validation de la méthodologie dédiée. Plusieurs acteurs de la distribution agricole sont partenaires de la démarche : deux coopératives dont Agora, les négoces Agri-alternative et Agro-distribution services, la Chambre d'agriculture de la Marne, mais aussi l'association Terre & Cité et la société de conseil…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil