BASF et Amaltis lancent Limus, un inhibiteur d’uréase

Amaltis et BASF France Division Agro ont officialisé le 4 juillet le lancement de Limus, un inhibiteur d’uréase, produit par BASF. Sa spécificité : contenir à la fois un NBPT et un NPPT, soit deux inhibiteurs, « une première sur le marché français. Les deux inhibiteurs bloquent deux sites actifs des uréases, ce qui permet d’augmenter significativement l’efficacité de l’urée imprégnée, en comparaison de ceux déjà présents sur le marché », précise Denis le Fevre, directeur commercial d’Amaltis.
La société d’engrais devrait commencer la production d’urée imprégnée intégrant Limus à l’automne 2018 sur son site de la Rochelle, spécialisé dans la production d’urée imprégnée. Le produit final devrait être disponible pour les apports du printemps 2019. Amaltis conciliera la production de cet engrais avec celle d’Azena, une autre urée imprégnée d’un NPBT qu’elle commercialise. L’usine de la Rochelle devrait fabriquer 15 000 tonnes d’urée imprégnée sur 2018 et au moins 30 000 d’ici à deux ans.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil