Be Api accélère sa diffusion en misant sur de nouveaux services

Le 24 octobre, Be Api tenait une conférence de presse afin de dresser le bilan de la campagne 2021/2022. La société spécialisée dans le diagnostic intra-parcellaire et l’agriculture de précision a connu une croissance soutenue, et compte poursuivre sur sa lancée, en développant notamment de nouvelles offres autour du carbone, des énergies renouvelables et de l’irrigation.
Be Api
De gauche à droite : Thierry Darbin, DG de Be Api, Laurent Maillard, Référent développement commercial chez Be Api, Gaëlle Humbert, en charge de Be Api chez Emc2 et Eric Ladoucette, agriculteur adhérent à EMC2, utilisateur de Be Api. © EB/Terre Ecos

« Les techniciens de la distribution sont à la croisée des chemins. Vendre de l’azote et des phytos ne les fait plus rêver », a pointé Laurent Maillard, référent développement commercial chez Be Api, à l’occasion de la conférence de presse qui s’est tenue au siège parisien d’InVivo, le 24 octobre. Selon lui, l’intérêt des coopératives et des négoces pour les solutions alternatives est un facteur expliquant la croissance marquée de la société au cours de la dernière campagne. La surface diagnostiquée est passée de 35 967 ha en 2020/2021 à 55 807 ha en 2021/2022, soit une croissance de 55 %.

La crise des engrais pousse les agriculteurs à optimiser leurs apports

La modernisation du matériel agricole, ainsi que les aides FranceAgriMer à l’investissement de matériel agricole, facilitent le déploiement de ce type d’offres. La crise des engrais a également accéléré les investissements dans un outil qui permet d’optimiser les apports. « Avec la hausse du prix des fertilisants, le retour sur investissement de nos offres est passé de trois ans à un an » précise Laurent Maillard.

Be Api compte poursuivre cette croissance, avec un objectif de cartographie de 60 000 ha pour la campagne 2022/2023. Pour ce faire, la société, qui célèbre son cinquième anniversaire, peut compter sur ses deux offres historiques : Be Api fertilité, qui permet d’optimiser les apports d’engrais, et particulièrement les engrais de fond ; et Be Api potentiel, qui s’appuie sur le potentiel des sols et module les densités de semis et les fongicides.

Carbone, irrigation, énergies

La société propose de nouvelles offres : Be Api spé blé ou colza, dédiée à ces cultures spécifiquement ; Be Api fertilité MO, qui cartographie la teneur des sols en matières organiques et en azote potentiellement minéralisable, et surtout, Be Api CarboN, dédié aux couverts végétaux, pour la production de biomasse, permettant à la fois de restituer de l’azote au sol et de bénéficier de crédits carbone.

La société s’intéresse également à l’optimisation de l’irrigation, un sujet prégnant après l’été caniculaire, ainsi qu’à la production d’énergie, avec notamment un focus sur la méthanisation dans l’offre Be Api Fertilité, et sur l’agrivoltaïsme, « un dossier à travailler, et une façon d’entrer dans de nouvelles exploitations », selon Thierry Darbin, directeur général de Be Api.

Be Api en chiffres

  • 3,1 M€ de chiffre d’affaires en 2021/2022
  • 20 salariés
  • 1500 agriculteurs utilisateurs
  • 27 partenaires distributeurs, dont deux nouveaux (Soufflet et la coopérative de Creully)
  • 16 prestataires, dont deux pédologues et six laboratoires d’analyse
  • 235 000 ha cartographiés au total
  • Prix de la prestation : en moyenne,125 €/ha pour le diagnostic, à payer une seule fois, et qui peut être pris en charge par le programme d’aide aux investissements de FranceAgriMer. Puis 7 €/ha/an pour le conseil.
  • Rentabilité : environ 50 €/ha, divisé entre 25 €/ha en économie d’intrants et 25 €/ha liés à l’amélioration des rendements.
close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil

EMC2 valorise son capital social

9 décembre 2022
EMC2 a tenu son assemblée générale le 9 décembre. La coopérative a révélé le bilan de la campagne 2021/2022, en forte croissance. Le chiffre d'affaires consolidé du groupe atteint 685 M€, en hausse de 23 %. Le chiffre d'affaires appro, en hausse de 37 %, est à 126 M€, dont 32,4 M€...