Bertrand Piccard, psychiatre et explorateur, « Accepter les crises comme des opportunités pour évoluer »

Bertrand Piccard

Prendre de la hauteur. Bertrand Piccard sait le faire. Ce psychiatre, explorateur et président de la fondation Solar Impulse, a, en 2015 fait le premier tour du monde en avion solaire. Le 14 décembre, il s’est exprimé à la tribune de la convention d’InVivo. Son créneau : « aborder différemment la protection de l’environnement. Les problèmes sont connus. Ce qu’il nous faut maintenant, ce sont des solutions. » Pour les trouver, il invite à changer de paradigme, à sortir de sa routine, à penser autrement. « Il faut accepter les crises comme des opportunités pour évoluer. Puisque notre monde est maladivement dépendant aux énergies fossiles et à l’argent, la thérapie passera par des technologies propres, efficientes, rentables et créatrices d’emplois. »

Bertrand Piccard prône l’efficience

Pour lui, le maître mot de notre monde devrait être l’efficience. Ou comment « obtenir un résultat maximal en consommant un minimum de ressources. » Et d’ajouter. « Aujourd’hui, notre monde est efficace pour enrichir une partie de la population, mais inefficient pour assurer l’avenir de tous. » Première étape : limiter le gaspillage, énergétique et alimentaire. Loin d’être pessimiste, son discours se voulait porteur d’espoir et tourné vers le monde agricole. « Ce matin, je parle à des gens qui peuvent changer le monde et cela me fait du bien », a-t-il conclu.

Pour en savoir plus, procurez-vous son ouvrage « Réaliste. Soyons logiques autant qu’écologiques », aux éditions Stock.

Autres articles du fil

Sumi Agro étoffe ses équipes terrain

26 janvier 2023
La société Sumi Agro prévoit l’embauche de trois personnes sur le terrain d’ici au 1er septembre 2023 : deux dans le Centre Ouest et une dans le Nord Est. Les recrutements sont en...