Bien-être animal, le Comité national d’éthique des abattoirs est maintenu

 Le 24 mai, le ministre de l’Agriculture a demandé la pérennisation du Comité national d’éthique des abattoirs (Cneab), en présence de Guillaume Garot, président du Conseil national de l’alimentation. Mis en place à l’issue du travail de la commission d’enquête parlementaire conduite en 2016 sur les conditions d’abattage des animaux, le Comité a adopté un avis en février 2019.

Jean-Luc Angot, inspecteur général de la santé publique vétérinaire, assurera la présidence et Pierre Le Neindre, spécialiste de la conscience et de la douleur animale, la vice-présidence. Cette instance a une vocation de consultation et d’échanges sur les orientations prises en matière de protection animale dans les abattoirs. « Les réflexions qui y seront conduites viendront alimenter la politique du ministère sur le sujet », indique le ministre dans un communiqué du 24 mai. 254 établissements d’abattage d’animaux de boucherie se répartissent sur le territoire national, et 3709 milliers de tonnes de viandes de boucherie sont produites chaque année. Près de 2000 agents du ministère de l’Agriculture contrôlent quotidiennement la qualité des viandes et le respect de la réglementation sanitaire dans ces établissements, indique le ministère dans un communiqué du 24 mai.

Autres articles du fil