Biocontrôle et sensibilité des variétés à l’étude pour lutter contre la JNO

Dans le cadre de Phloème, évènement organisé le 3 novembre, les résultats d'une étude portant sur la JNO ont été présentés. L'efficacité du biocontrôle et de différentes variétés de blé, pour lutter contre les pucerons à l'origine de cette maladie, a été étudiée. Si quelques tendances en ressortent, les travaux sont à poursuivre pour affiner les résultats.
cereales ; JNO ; pucerons
Les néonicotinoïdes permettaient de lutter contre les pucerons responsables de la jaunisse nanisante de l'orge, JNO. Suite au retrait de ces molécules, le projet de recherche ABCD-B, mené entre 2018 et 2021 dans le cadre du plan Écophyto(1), s'est intéressé aux alternatives techniques mobilisables. « Une seule famille chimique est désormais disponible, celle des pyréthrinoïdes, ce qui suscite des inquiétudes sur l'apparition de résistances », explique Nathalie Robin, ingénieure chez Arvalis, à l'occasion d'une présentation de ces résultats, le 3 novembre, lors de l'évènement Phloème.

Plusieurs solutions de biocontrôle à l'étude

Un premier volet…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil