Biocontrôle, les trois chantiers d’IBMA France pour 2023

Le biocontrôle poursuit son développement en France, mais la marge de progression reste encore conséquente. Pour 2023, IBMA France compte travailler trois grands chantiers moteurs : le Grand défi « Biocontrôle et biostimulants », la formation et l’accélération des autorisations au niveau européen. Le point avec Denis Longevialle, directeur général.
biocontrôle
ⓒ Nathalie Oundjian
Sans nul doute, les produits de biocontrôle gagnent du terrain. Le suivi des indicateurs de la stratégie nationale de déploiement du biocontrôle le prouve. Deux d’entre eux, calculés en décembre 2022, dépassent les objectifs fixés. Le pourcentage d’usages couverts par au moins une solution de biocontrôle est de 55 %, pour un objectif fixé à 50 % au 1er janvier 2022 et à 60 % au 1er janvier 2025. Le nombre de macro-organismes autorisés est de 439, pour une ambition affichée à 390 au 1er janvier 2022 et à 420 au 1er janvier 2025. Seul l’indicateur du…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil

Phéromones, partenariat signé entre M2i et Bayer

1 février 2023
Bayer annonce le 31 janvier 2023 un partenariat avec la société française M2i Group, leader de la production de phéromones en Europe : la société deviendra le distributeur exclusif de certains produits ciblant les lépidoptères nuisibles dans les cultures telles que les fruits à noyau et à...