Biocontrôle, réduction des doses… Bayer affiche sa stratégie en vigne

Le 19 juillet au Mas numérique, à Villeneuve-lès-Maguelone (34), les équipes vigne de Bayer réunissaient les professionnels pour leur parler fongicide de biocontrôle et réduction des doses phyto. Une des sept étapes du tour de France effectué par le fournisseur pour exposer son changement de stratégie.

Plus de 300 distributeurs, prescripteurs et viticulteurs réunis en sept dates, de Gaillac jusqu’à la Champagne, en passant par l’Ile de Ré. Les équipes vigne de Bayer sillonnent la France pour présenter leurs solutions biocontrôle contre l’oïdium et le botrytis, qui seront commercialisées dès la prochaine saison.

Réduire, oui, mais en toute sécurité
« Les résultats de l’enquête menée sur 300 viticulteurs montrent que la diminution de l’utilisation des phytos apparait comme le défi numéro un à relever au niveau de la protection, suivi de la préoccupation de traiter en fonction du risque réel », explique Jean-Paul Souchal, responsable marketing client Bayer, le 19 juillet au Mas numérique à Villeneuve-lès-Maguelone (34). Pour y répondre, les équipes dévoilent leurs expérimentations, qui dessinent les contours de l’offre Bayer de demain : réduction des doses phytos grâce à l’indicateur de surface de haie foliaire verticale, leaf wall AREA (LWA) en anglais, et fongicide de biocontrôle. Avec, à chaque fois, un outil de pilotage ou de positionnement pour sécuriser le producteur dans sa démarche.

Davantage de services pour 2020
« C’est un changement majeur en termes de stratégie, résume Jean-Luc Dedieu, chef marché vigne Bayer. Nous proposons aujourd’hui des solutions qui amènent de la complexité au viticulteur. Nous devons donc l’accompagner, aussi bien dans la réduction des doses que dans la baisse de l’utilisation des phytos grâce aux solutions de biocontrôle. » Ces services devraient être opérationnels pour 2020, avec notamment un renforcement du catalogue maladie de l’OAD Movida.
Depuis cinq ans, le groupe investit 100 millions par an en R&D sur le biocontrôle.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil