Biodiversité, l’association Noé veut outiller les filières alimentaires

Pour l'ONG Noé, les acteurs de l'aval des filières ont le pouvoir d'influencer les pratiques d'un grand nombre d’agriculteurs, via leurs cahiers des charges. Pour les aider à mieux intégrer des critères de biodiversité dans leurs approvisionnements, Noé conçoit des outils dédiés. Ils ont été présentés le 1er juillet dernier, lors d'un webinaire.
Guide Noé - 14 indicateurs de biodiversité agricole
La couverture du guide publié par Noé, fin juin 2021.

« Les acteurs de l'agro-alimentaire souhaitant initier une démarche de progrès, en matière de préservation de la biodiversité, se heurtent à la complexité de cet enjeu. » Le constat est signé Pauline Lavoisy, responsable de la mission biodiversité agricole pour Noé. Cette association environnementale, qui accompagne la filière Harmony de Lu autour de cette thématique depuis 10 ans, élargit son action depuis 2018. Elle organisait un webinaire, le 1er juillet 2021, pour présenter les outils, finalisés ou à venir, qu'elle conçoit afin de faciliter le travail des filières de grandes cultures et viticulture.

14 indicateurs de suivi…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil