Biodiversité, les chambres veulent une plus grande valorisation

Si les initiatives des agriculteurs pour préserver la biodiversité se multiplient, celles-ci sont encore loin d'être systématiquement synonymes de valorisation économique. La construction de filières longues, la structuration des débouchés, une plus grande communication envers les consommateurs et la mise en place de PSE ont été listés comme des leviers à activer, lors d'un webinaire organisé le 12 novembre par les chambres d'agriculture.
© Alpina Savoie
Si des excès ont pu être commis par le passé, le secteur agricole n'a désormais de cesse de le répéter : l'agriculture peut-être une solution au réchauffement climatique et à la préservation de la biodiversité. Mais l'aménagement des exploitations à ces fins pose encore des questions en termes de revenu pour les agriculteurs, et de valorisation dans les filières alimentaires. « L'assolement et les rotations vont de paire avec la protection des milieux, mais de nombreuses cultures, comme par exemple la lentille, ont échoué localement faute de débouchés, car l'industrie agroalimentaire fait encore trop souvent le choix du prix et…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil