Biodiversité, l’Idele veut déployer son outil de diagnostic à l’échelle européenne

La filière laitière est mobilisée sur l’enjeu de la biodiversité. Pour accompagner les éleveurs, l’Idele a développé l’outil de diagnostic Biotex. L’ambition est désormais d’étendre à un niveau national et européen son déploiement. 
« La fragmentation des territoires, la structure du parcellaire est un frein au développement de la biodiversité, car elle perturbe la mobilité des espèces », explique Vincent Manneville, de l’Institut de l’élevage (Idele), lors d’un webinaire, organisé le 13 octobre par le Cniel, sur l’engagement de la filière laitière pour la biodiversité. Si l’empreinte carbone de l’élevage est souvent pointée du doigt, l’entretien du paysage par l’éleveur influence grandement la richesse spécifique des espèces : jusqu’à 45 % dans le cas des bourdons, selon le projet de recherche Indibio, rappelle Vincent Manneville. Pour aider les éleveurs à appréhender plus précisément…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil