Biosolutions, Kimitec compte conquérir le marché français

Kimitec, multinationale spécialisée dans la recherche, le développement et la commercialisation de biosolutions, a décidé de s’implanter en France. Son objectif est d’ores et déjà d’y prendre 10 % du marché des biostimulants. Le groupe, qui investit fortement en R&D, travaille entre autres sur un substitut naturel au glyphosate. Rencontre avec Éric Ribault, récemment nommé directeur France. 
Kimitec a été créée en 2007 à Almeria, en Espagne, avec le pari de proposer au monde agricole des solutions naturelles aussi efficaces que celles provenant de la chimie de synthèse, pour ne laisser aucun résidu afin de répondre aux attentes sociétale et politique. Aujourd’hui, le groupe de biotechnologies tire parti des synergies des quatre sources naturelles que sont la botanique, la microbiologie, les microalgues et la chimie verte. Et ce, pour développer des biostimulants, biopesticides, prébiotiques et probiotiques et proposer des alternatives à la chimie de synthèse.

Onze biostimulants en cours d’homologation en France

“Kimitec emploie actuellement 250 personnes,…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

 

Je suis convaincu

Mais je veux bien essayer quand même

JE TESTE

15 jours, gratuit, sans engagement

Abonnez-vous

Autres articles du fil