Biostimulants : Arysta veut animer un marché qui pourrait être multiplié par quatre d'ici à quatre ans

Le marché des biostimulants connait en France une croissance unique dans le secteur des intrants. « Nous pensons qu’il va être multiplié par trois ou quatre d’ici à quatre ans », estime Alexander Vatelot, directeur communication et marketing d’Arysta, à l’occasion d’une conférence de presse organisée par l’entreprise le 11 octobre dans leurs locaux parisiens. En témoigne l’évolution des surfaces agricoles ayant reçu ces solutions. Elles sont passées de 1,2 à 1,6 millions d’hectares, dont 700 000 ha en grandes cultures, d’après le cabinet d’études Kynetec. En termes de produits, les extraits d’algues représentent la majorité, avec 728 000 ha, suivis par les produits à base organiques, avec 262 200 ha, puis les extraits de plantes, avec 166 900 ha.

Élargir les modes d’applications et les matières premières

Arysta entend donc renforcer sa présence sur ce marché, qui représente aujourd’hui 15 % de son chiffre d’affaires en France. D’ici à cinq ans, la firme prévoit le lancement de plus d’une dizaine de produits pour grandes cultures et cultures pérennes : en foliaire, mais aussi raies de semis et traitements de semences. « L’offre en traitements de semences (TS) foisonne et devrait être fortement enrichie l’an prochain », selon Alexander Vatelot.
Arysta devrait débuter la commercialisation de deux TS sur maïs, tournesol et céréales pour la campagne 2019-2020. Des changements sur la forme, mais aussi sur le fond. Si le Goactiv, à base d’extraits d’algues, reste son principe actif phare, Arysta compte diversifier les modes d’action en commercialisant des produits à base d’acides organiques purifiés, d’extraits végétaux. « Demain, la nouvelle génération de biostimulants combinera plusieurs modes d’actions », affirme Alexander Vatelot.

Symposium et site internet pour former et informer

Mais pour s’approprier ces innovations, la distribution a besoin d’informations techniques. C’est pourquoi Arysta a lancé le 11 octobre son site goactiv.fr , du nom de son additif à base d’algues à l’intention des coopératives et négoces. L’utilisateur y trouve des données économiques, techniques, réglementaires, scientifiques par cultures.
« Chacun de nos clients, grâce à un accès personnalisé, pourra aussi customiser le site selon ses besoins, avec les cultures et les gammes qui l’intéressent », explique Alexander Vatelot, responsable marketing d’Arysta France, à l’occasion d’une conférence de presse dans leurs locaux parisiens. Ce lancement intervient quelques jours après le symposium organisé par la firme sur le thème des biostimulants à destination de ses partenaires distributeurs, semenciers, et instituts techniques.

Autres articles du fil