Blé tendre 2013 : bons critères physiques mais taux de protéines moyen

La qualité est au rendez-vous des moissons 2013. C'est ce qu'a souligné le 11 septembre devant la presse, Monique Meizels, chef du service « bases d'information économique » de FranceAgriMer, tout en précisant que les analyses de Bretagne et de Nord-Picardie n'avaient pas encore été exploitées. Les poids spécifiques des blés tendres sont bons à très bons, se situant en moyenne à 77,6 kg/hl. Les indices de chute de Hagberg ne sont pas en reste : 99% de la collecte nationale dépassent le seuil de 220 secondes. La teneur en eau moyenne atteint 13,4% avec des variations régionales de 11,7% à 14,6%. Quant aux teneurs en protéines, elles sont généralement comprises en 10,7 et 12,2%, avec un niveau moyen de 11,2%. De faibles niveaux s'observent sur des parcelles ayant reçu des apports insuffisants et/ou des apports trop précoces. Au final, a indiqué Monique Meizels, 23 Mt de la récolte 2013 seront classés en blés meuniers supérieurs, contre 18,5 Mt en 2012.
Rémi Haquin, président du conseil spécialisé céréales de FranceAgriMer, s'est inquiété de la légère dégradation du taux de protéines (teneur moyenne en baisse de 0,2 point par rapport à 2012). L'idéal, selon lui, serait d'être à un taux moyen de 11,5 %, une garantie pour l'exportation. Rémi Haquin, qui pointe «une stratégie de fertilisation non adaptée », souhaite une application « plus pragmatique » de la directive européenne sur les nitrates.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

close

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *