Borealis rejette finalement l’offre d’EuroChem

Borealis avait annoncé le 2 février être entrée en négociations exclusives avec le producteur d'engrais russe EuroChem. Au vu de la situation crispée de la Russie sur la scène internationale, Borealis a finalement rejeté l'offre.
Borealis ; Eurochem ; 455 M€ ; 455 millions
Le site de Grand-Quevilly, en Normandie, était concerné par la transaction. © Borealis
Face à une situation de plus en plus crispée entre l'Union européenne, ses alliés et la Russie, Boréalis a annoncé le 10 mars avoir pris la décision de décliner l'offre émise par EuroChem pour le rachat de ses activités de production et de distribution des engrais azotés. « Nous avons attentivement évalué les développements les plus récents concernant la guerre en Ukraine ainsi que les sanctions qui…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Inscription à la newsletter Innovations

En validant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Autres articles du fil

EMC2 valorise son capital social

9 décembre 2022
EMC2 a tenu son assemblée générale le 9 décembre. La coopérative a révélé le bilan de la campagne 2021/2022, en forte croissance. Le chiffre d'affaires consolidé du groupe atteint 685 M€, en hausse de 23 %. Le chiffre d'affaires appro, en hausse de 37 %, est à 126 M€, dont 32,4 M€...