Boues de station d’épuration, le secteur agricole réclame de la transparence

Le secteur agricole avance prudemment dans la réutilisation des boues de station d’épuration. Elle réclame de la transparence et une hygiénisation parfaite avant l’épandage sur les terres agricoles. Le sujet a été débattu lors du Carrefour des gestions locales de l’eau le 6 mai.
Boues d'épuration ; compostage
La réutilisation des boues de stations d’épuration suscite le débat entre le monde agricole, les collectivités et les consommateurs. Le sujet a été abordé le 6 mai 2021 lors du Carrefour des gestions locales de l’eau, organisé par la Fédération professionnelle des entreprises de l’eau (FP2E) et le Cercle français de l’eau.

Une crainte vis-à-vis de la réaction des citoyens

« Il y a une crainte du monde agricole vis-à-vis de l’usage de ces boues, explique Luc Servant, vice-président des chambres d'agriculture et président de la Chambre régionale de Nouvelle-Aquitaine. Certains contrats de production interdisent l’usage…

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter

Une information stratégique

Toute l’actualité des acteurs de la vente et du conseil, des débouchés et des filières.

Pour tous les métiers

Direction, achat, vente, communication, environnement, juridique...Référence agro a l’information qu’il vous faut.

De l'expertise

Les dernières avancées scientifiques, la politique agroenvironnementale et l'évolution du cadre réglementaire.

Le magazine Culture Agri

Chaque trimestre, l'analyse et le décryptage des enjeux agricoles et des attentes sociétales pour une planète plus durable.

Autres articles du fil