Bruxelles refuse la taxe carbone proposée par Sarkozy et Berlusconi

Dans une lettre commune datée du 15 avril, Nicolas Sarkozy et Silvio Berlusconi avaient demandé au président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, d’inclure une taxe carbone aux frontières de l’Union dans les propositions que la Commission doit rendre en juin 2010 pour lutter contre les fuites de carbone. Peine perdue. Dans une interview à Reuters, le commissaire européen au Commerce international Karel de Gucht a déclaré que la Commission européenne ne proposera pas de taxe carbone aux frontières de l’Union en juin. « D’abord, cela comporte de grands risques de déclencher une guerre commerciale. Ensuite, il est très difficile de l’appliquer », a expliqué le commissaire européen. Il a indiqué que « la Commission présentera en juin une communication sur les risques de délocalisation inhérents aux contraintes de réduction des gaz à effet de serre », rien de plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *